• Coaching Barcelona Paris
  • Coaching Barcelona Paris

©2019 par Coaching Barcelona Paris

  • Coaching.Barcelona.Paris

Premiers événements à Paris


Aleksandrs Sabanovs, chanteur ténor d'Opéra et co-directeur de Coaching Barcelona Paris a touché le coeur des parisiens ces deux dernières semaines.

C'est à Paris qu'aura commencé l'aventure du concept "Soirée Opéra", événements organisés par Olivier Bellili et Aleksandrs Sabanovs au sein de Coaching Barcelona Paris. Cette nouvelle structure propose, en outre, des cours de chant, de danse et de bien-être ainsi que la création d'événements culturels et sportifs.

Ce fut à deux pas des Champs-Élysées, chez "Paillettes" : nouveau restaurant / cocktail-bar du groupe Lieux d'émotions dirigé par Michael Fox, que les clients ont pu profiter de cette première "Soirée Opéra".

Ces soirées ne sont pas réservées aux amoureux de l'opéra mais sont également l'occasion pour les neophytes de découvrir l'art lyrique de manière conviviale, en toute simplicité malgré une grande technicité vocale. Oui, Aleksandrs Sabanovs rend l'opéra accessible à tous de part son interaction avec le public, son don de soi, sans fioritures ou artifices, et toujours avec une touche d'humour.

Un diner spectacle ne soit pas se transformer en concert...

Lorsque l'on sort pour prendre un verre entre ami.e.s ou pour diner, on ne souhaite pas forcément se retrouver dans un concert ou entendre un artiste toute la soirée en continue. Pour Coaching Barcelona Paris, il est essentiel de prendre en compte le fait que l'on sorte au restaurant pour pouvoir apprécier un bon repas et partager des moments de convivialité et de discussions.

Ainsi, "Soirée Opéra" propose des passages d'environ 5 minutes toutes les 20 minutes au cours de la soirée, tel un souffle lyrique venant caresser les oreilles et toucher le coeur, non pas des spectateurs mais des consommateurs. Chaque passage peut s'inscrire dans un registre différent : tantôt proche de l'opéra comique, tantôt plus dramatique et parfois dans un tout autre cadre "opératique" en souhaitant par exemple un joyeux anniversaire.

Lorsque l'on prononce le mot "Opéra", bien souvent les gens ont des appréhensions, des clichés bien ancrés de soirées chics et chères. Cette image du passé de la bourgeoisie sortant à l'Opéra avec de beaux habits, le fait également qu'un billet peut être onéreux engendrent bien souvent la pensée d'un art élitiste, réservé à une classe sociale. On peut parfois entendre également "je n'y connais rien, ce n'est pas pour moi". Au-delà de l'opéra, ce que l'homme ne connait pas lui fait peur. Un thème récurent au fil de l'histoire de l'humanité entrainant de tristes dénouements et bien souvent encore de nos jours, source d'exclusion sociale . Qui se ressemble, s'assemble...

Écouter de l'opéra serait bon pour notre cerveau

Certaines études scientifiques démontrent qu'écouter de l'opéra est bon pour notre santé mentale. Alors pourquoi en avoir peur ? Pourquoi se priver des biens-faits de l'art lyrique ? Pourquoi dire qu'on n'aime pas sans avoir même pris le temps de vraiment écouter le temps d'une soirée ? C'est sans doute un peu comme un enfant qui refuse de manger un aliment, prétextant qu'il n'aime pas... alors qu'il n'a jamais gouté.

Dans un prochain article nous développeront à l'aide d'articles scientifiques cette théorie qui bien sur ne s'appuiera pas sur l'effet Mozart, publié en 1993 par Rauscher, Shaw et Ky. Selon leurs études, les étudiants développeraient de meilleures capacités cognitives aux tâches de raisonnement spatial. Toutefois, Chabris fera en 1999 une méta-analyse avec des résultats non significatifs des 16 études sur cet effet Mozart, ne permettant pas de le validé (https://www.psychologie-sociale.com/index.php/fr/dossiers-de-lecture/39-l-effet-mozart-ou-l-histoire-d-une-legende)


Musique et cohésion sociale

Nous sommes certainement nombreux à avoir vécu un jour ce genre de scène : "vous êtes dans les transports en commun, entouré d'une foule anonyme. Malgré la promiscuité, personne ne se regarde vraiment, personne ne se parle, personne ne communique. Arrive alors une personne qui commence à chanter avec non seulement une extraordinaire technique vocale, mais également un don de soi au travers de son art. Très vite, se crée alors des liens de communication entre cette foule au préalable composée d'individus isolés. Ces personnes deviennent un groupe le temps d'une chanson... se regardant, se découvrant, communiquant alors par des regards, des sourires, des mots... Notre société actuelle semble tournée vers autrui avec notamment l'étendu des réseaux sociaux et d'internet. Mais, est-ce vraiment le cas ? Ce besoin individuel d'être toujours sur un écran à partager des "selfies" ne serait-il pas plutôt signe d'un besoin profond de soigner un égo blessé et de plus en plus fragilisé par un manque de cohésion sociale ? Cette fenêtre virtuelle que nous ouvrons sur l'extérieur, ne semble-t-elle pas nous isoler socialement ?

Alors coupez vos téléphones, éteignez vos écrans, sortez, observez, regardez autour de vous. Sortez au restaurant et laissez-vous surprendre au cours du repas par un chanteur d'opéra qui fera don de lui-même avec sa magnifique voix de ténor. Laissez-vous bercer et échanger avec d'autres tables, d'autres personnes avec qui vous n'auriez sans doute pas communiqué si cet artiste n'avait pas été le stimulus à cette cohésion sociale.


A venir :

Samedi 8 février 2020

"Soirée Opéra" à partir de 21h

Restaurant Flo Barcelone

Carrer de les Jonqueres, 10

08003 Barcelona (plaza Catalunya)

+34 933 19 31 02

Coaching Barcelona Paris / Barcelone Accueil